PROCUTA est utilisé pour traiter les acnés importantes et d’autres troubles cutanés.

PROCUTA est délivré seulement sur ordonnance.

Mode d’action

PROCUTA a une action multiple sur les causes de la formation des lésions acnéiques. Il agit principalement en diminuant la sécrétion du sébum. Il agit aussi sur le bouchon du follicule, le développement bactérien et l’inflammation locale.

Effets secondaires

On observe fréquemment en début de traitement avec PROCUTA : une sécheresse et une irritation de la peau et des muqueuses (oeil, bouche, nez, gorge), et parfois même une aggravation de l’acné. D’autres effets ont été décrits : rougeur, démangeaisons, photosensibilisation (sensibilité anormale de la peau à la lumière ou au soleil), chute de cheveux, transpiration excessive, fatigue, douleurs musculaires et articulaires, troubles de la vue et de l’audition, colite, céphalées (maux de tête), nausées, convulsions. Une intolérance aux lentilles de contact est possible.

Contre-indications / Précautions d’emploi

PROCUTA est contre-indiqué si vous avez l’intention d’être enceinte au cours de PROCUTA (ou si vous êtes en âge de procréer, mais sans moyen de contraception efficace) ou en cas d’allergie à l’isotrétinoïne.

Consultez votre médecin traitant avant de prendre PROCUTA en cas de diabète, d’insuffisance rénale, hépatique, ou d’hypertriglycéridémie (chez vous ou des membres de votre famille).

Consultez votre médecin traitant avant de prendre PROCUTA en cas de grossesse ou d’allaitement (contre-indication). Le médicament ne pourra être prescrit chez une femme en âge de procréer qu’après un test de grossesse. Une contraception efficace doit être suivie au moins un mois avant, pendant et un mois après le traitement.

L’utilisation de PROCUTA est déconseillée chez les nourrissons et les enfants.

Les sujets âgés ne doivent prendre PROCUTA que sous contrôle médical.

L’utilisation prolongée de PROCUTA peut provoquer des lésions oculaires (de la cornée) et doit être suivie par des examens médicaux réguliers. Evitez le port de lentilles de contact. La sécheresse oculaire doit être prévenue par l’application de larmes artificielles.

Les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines doivent être avertis des risques inhérents à PROCUTA (baisse de la vision nocturne).

PROCUTA nécessite un suivi médical et des examens biologiques réguliers.

Pendant le traitement, il convient d’éviter l’utilisation d’agents exfoliants, de gommage ou les épilations à la cire.

 

Interactions
médicamenteuses

Evitez d’appliquer un autre médicament (en particulier les antiacnéiques locaux) ou cosmétique (en particulier les lotions alcoolisées). Demandez conseil auprès de votre médecin traitant ou de votre pharmacien.

L’association de PROCUTA aux tétracyclines risque d’augmenter la pression intracrânienne.

PROCUTA ne doit pas être associé aux médicaments contenant de la vitamine A, car il augmente le risque d’intoxication à la vitamine A.
Surdosage

Le risque de surdosage est quasi inexistant avec PROCUTA. Toutefois, si les doses prises sont supérieures à celles prescrites, contactez immédiatement le centre antipoison le plus proche.  

Source:doctissimo.fr/medicament