Adopter un régime comportant des aliments à index glycémique bas serait un bon moyen d’atténuer les lésions dont souffrent les personnes atteintes d’acné. C’est ce que révèle une étude publiée ce mois-ci dans l’American Journal of Clinical Nutrition.

L’acné est une maladie de la peau due à une inflammation des follicules sébacés, les petites glandes annexées à la base des poils qui secrètent en temps normal le sébum qui lubrifie la peau. Lorsque la production de sébum devient abondante, généralement sous l’effet des androgènes, celui-ci s’accumule sous la peau, engorge le canal du follicule et obstrue les pores. Conséquence : le sébum accumulé forme des kystes ou « micro-comédon ». Ces comédons vont grossir. Ils donneront des points noirs, si le sébum entassé dans le follicule reste ouvert vers l’extérieur, le haut du comédon s’oxydant en contact de l’air et devenant noir. Ou des points blancs, si le sébum se bloque et reste enfermé à l’intérieur de la glande en particulier s’il est infecté par es bactéries qui provoquent une réaction inflammatoire. Si les bactéries vivant en profondeur dans le canal se mettent à proliférer, une réaction inflammatoire transformera les comédons en boutons inflammatoires appelés aussi pustules.