Une étude sur l’efficacité réelle du GP20, un produit issu de la pharmacopée traditionnelle utilisé dans le traitement de la sinusite, a été menée par des chercheurs de l’Institut national de la santé publique (Insp).Les résultats des travaux de l’étude qui a porté sur l’analyse de 367 dossiers de patients atteints de sinusite et qui s’est déroulée du 26 au 31 mars 2012, ont été restitués le vendredi 10 août 2012, à Pullman au Plateau.

L’un des chercheur, en l’occurrence, Dr Eugène Yao Konan, qui a fait la restitution des résultats de l’étude à travers le thème « Le GP20 dans le traitement de la sinusite : expérience du Centre naturothérapie spécialisé en sinusite », a indiqué que ce produit nasal est efficace dans le traitement de la sinusite. Il en veut pour preuve le taux de guérison radiologique estimé à 54%.

A cette conclusion qui conforte Dr Kouakou Bini et son équipe sur l’utilité de leur produit, il faut ajouter les différents brevets délivrés par des organisations internationales, régionales et nationales de santé au centre pour l’efficacité du GP20 dans la prise en charge des patients atteints de sinusite.

A la cérémonie de restitution des travaux, les intervenants ont apprécié la collaboration entre les deux médecines sur laquelle s’appuie le Cns-sinusite. « Votre centre prend en compte les exigences des temps actuels. C’est-à-dire qui lie modernité et tradition à travers le diagnostic clinique posé par un médecin et la confirmation du diagnostic par des examens para cliniques.

En plus de cela, il est effectué un suivi du malade, des rapports d’activités et le renforcement des capacités du personnel etc », a indiqué le directeur coordonnateur du Programme national de promotion de la médecine traditionnelle, Kroa Ehoulé. « Plus de 10.000 malades atteints de sinusite ont été reçus en 2010 et 6000 en 2011.

Il est donc opportun d’initier de telles études afin de sécuriser la santé des populations utilisatrices ( …). Et les résultats obtenus sont encourageants comme cela est mentionné dans le rapport », a dit Dr Koffi Zamblé, représentant la ministre de la Santé et de la lutte contre le sida avant de remercier le centre, pour la qualité de l’offre de soins apportée aux malades et pour leur contribution à l’amélioration de l’état de santé des populations.

Elysée YAO