DOCUMENT

Dr. Thérèse Aya N’Dri-Yoman, candidate de la Côte d’Ivoire au poste de directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé officiellement sa campagne le 24 juin à Abidjan-Cocody.

« Je tiens à adresser ma gratitude et mes vifs remerciements à Monsieur le Président de la République, SEM Alassane Ouattara, au Premier ministre, Monsieur Daniel Kablan Duncan, et à toutes les Hautes autorités du pays pour leur soutien et la confiance qu’ils ont bien voulu accorder à ma modeste personne.

Mesdames et Messieurs les journalistes,

Comme vous avez dû l’apprendre récemment, dans le communiqué du Conseil des Ministres, en date du jeudi 12 juin 2014, notre pays a bien voulu endosser et soutenir ma candidature au poste de Directeur Régional de l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), pour la région africaine (OMS-AFRO), lors des élections qui auront lieu, début septembre 2014, au Bénin, à la 64ème session du comité régional.

C’est pour communiquer autour de cette candidature que nous vous avons invité.

1- Présentation succincte de l’OMS/rôle et mission

L’organisation mondiale de la santé (OMS) est l’institution du système des Nations Unies qui a en marge la santé. C’est le chef de file mondial de la santé le plus élevé possible. Elle regroupe 194 Etats membres. Son siège est à Genève.

L’OMS compte six (6) Directions régionales dans le monde, celle de l’Afrique, l’OMS-AFRO, comprend 47 Etats membres et a son siège à Brazzaville au Congo.

L’élection des Directeurs régionaux a lieu tous les cinq ans, tout comme celle du Directeur Général de l’OMS.

2- Situation sanitaire de la région africaine

En dépit des progrès notables observés ces dernières années, avec l’accompagnement de l’OMS et l’appui des partenaires techniques et financiers du secteur de la santé, la région sanitaire africaine reste confrontée à de nombreuses difficultés ; entre autres :

· La faiblesse des systèmes de santé ;

· Le sous-financement chronique du secteur ;

· Les taux encore élevés de morbidité et de mortalité ;

· La double charge des maladies transmissibles et des MNT,

Constituant autant de barrières pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement et la construction de nations fortes.

3- Quelle est ma motivation ?

Ma motivation est fondée sur le grand retard de l’Afrique vers l’accès à un meilleur état de santé des populations africaines. C’est pour contribuer à décharger l’Afrique de ce lourd et ancien fardeau de la maladie, en mettant au service des africains, mes trente années d’expérience, acquises à différents niveau de responsabilité dans le système de santé, que je présente ma candidature.

Ainsi, pour un meilleur état de santé possible des populations africaines en vue du développement de l’Afrique et la construction de nations fortes : « Plaçons la santé au cœur de l’Emergence de l’Afrique ». Tel est mon slogan, dans la présente démarche.

4- Ma vision ?

« Une région africaine libérée des barrières, en vue d’une accessibilité à des soins de qualité pour tous, dans un esprit d’équité et de solidarité ».

Mon approche pour lever ces barrières sera plurielle :

· Focus sur la mutualisation de toutes les ressources disponibles ;

· Promotion des meilleures pratiques ;

· Option pour les interventions concrètes efficientes et à haut impact sur la santé ;

Lire la suite sur fr.allafrica.com