Cote d’Ivoire: Campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole – Pour atteindre leur objectif, les équipes ciblent les écoles

5 février 20184min1200

Par MB
L’objectif du ministère de la Santé et de l’Hygiène publique d’atteindre un taux d’au moins 95% d’enfants vaccinés contre la rougeole et la rubéole cette année sera sans doute atteint. Deux jours avant la fin de cette campagne, nous avons sillonné quelques communes.

M. Félix N’da, chef d’équipe que nous avons interrogé aux environs de 11h 35 mn, sur le site d’Agban Attié Banco, dans la commune d’Attécoubé, raconte. « Du 26 janvier, jusqu’à ce vendredi 2 février, nous avons vacciné 2900 enfants ». Avant d’ajouter.

« Nous avons sillonné les écoles et autres lieux pouvant abriter les enfants pour leur administrer le vaccin qui sauve ».

Autre lieu : la gare lagunaire de la Sotra, située dans la commune de Treichville. Il est 12h 35 quand notre équipe de reportage arrive sur ce site, où les membres de l’équipe de vaccination, n’ayant plus d’enfants à vacciner, devisent entre eux
Mlle Sako Koko, chef d’équipe, nous confie avoir commencé les premiers jours avec plus de 500 enfants vaccinés au quotidien. Pour atteindre leurs cibles, à savoir les enfants âgés de 9 mois à 14 ans, son équipe a ciblé les écoles coraniques et les écoles publiques laïques.

« Nous avons vacciné tous les enfants que nous avons trouvés dans les classes », rapporte-t-elle. Selon Mlle Sako Koko, aucun cas d’absence d’élèves ne leur a été signalé dans les classes. En plus des écoles, l’équipe conduite par Mlle Sako Koko a également tapé aux portes des domiciles pour prendre les enfants qui ont pu échapper à la campagne.

« Nous avons fait du porte à porte afin de toucher un maximum d’enfants supposés être absents sur les lieux de vaccination ou dans les classes ». Comme doléances, Mlle Sako voudrait que les mères procréatrices soient elles aussi vaccinées. Cela, afin de diminuer le taux d’enfants atteints par la rubéole.

Elle a aussi plaidé afin que le ministère de la Santé mette à leur disposition des véhicules pour transporter le matériel et les vaccins « lourds à transporter souvent quand il faut se déplacer sur une longue distance ». « On est exposé également au soleil car nous n’avons pas de bâche.

Il y a aussi le fait que des parents nous demandent de libérer les lieux, parce qu’ils disent ne pas être informés de cette campagne», relate-t-elle. Toujours dans la commune Treichville, Mlle Sabine Koffi, chef d’équipe, nous indique que son service a fait le tour de toutes les écoles et vacciné les élèves trouvés sur place.

Son équipe, soutient-elle, a fait du porte à porte pour « rattraper les enfants qui ont dû échapper à nos collègues ». La campagne prend fin le dimanche 4 février.

Le gouvernement espère vacciner 13 millions d’enfants sur le territoire national. La rougeole et la rubéole sont deux maladies virales qui peuvent avoir des conséquences dramatiques si elles ne sont pas correctement prises en charge. Le seul moyen de prévention est la vaccination.

Lire l’article original sur Patriote.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


A Propos de “Urgences-ci.net“

URGENCES parce que la santé est primordiale conçu et réalisé par AFRIKTEK – les Leaders de la technologie, est un site de référencement, un guide de santé, voire un genre d’encyclopédie médicale sur Internet.Ce site a pour but de rapprocher les internautes des informations concernant la santé en les orientant et en localisant les sites médicaux selon les différents types de besoins…


NOUS CONTACTER

APPELEZ-NOUS