« Rôle des relais communautaires et les techniques d’animation, les violences basées sur le genre, la responsabilité civile et pénale… « . Ce sont quelques thèmes qui ont meublé l’atelier de formation organisé au profit de 40 acteurs de la société civile des régions du Gontougo et du Boukani du 7 au 11 avril dernier.

A l’issue de leur formation qui a eu pour cadre le centre Botogoni de Bondoukou, chacun des 40 participants a reçu un vélo offert par la clinique juridique de cette localité.

A en croire les initiateurs de cette rencontre, la structure installée à Bondoukou depuis le 6 mai 2013 entend désormais donner les armes nécessaires aux relais communautaires dans l’exécution de leurs missions dans les 9 départements du district du Zanzan.

Selon Mme Kodjia Jules Yvonne, directrice de la clinique, il s’agit de leur inculquer les notions de droits et de les former en matière de sensibilisation.

Lors de ce 2ème atelier après celui d’août 2013, Diakité Arsène, chef de cabinet représentant le préfet de Bondoukou, a exhorté les participants à jouer pleinement leur partition dans l’exécution du projet d’appui à l’amélioration de l’accès aux droits et à la justice en Côte d’Ivoire (Palaj).

Outre l’Onuci, la clinique juridique de Bondoukou bénéficie du soutien de plusieurs partenaires dont l’Unicef, le Pnud et l’Ong « Notre grenier » dont le directeur exécutif Traoré Mamadou a indiqué que les relais communautaires constituent un maillon essentiel dans la mise en œuvre de ce projet. MARCEL BENIE