KIGALI – Des experts se sont rassemblés à l’occasion d’une conférence sur les causes de la malnutrition mardi 22 novembre, à Kigali, capitale du Rwanda, afin de discuter d’une approche commune visant à éradiquer la malnutrition en Afrique.

La conférence a été organisée sur le thème du « renforcement des contributions alimentaires multi-sectorielles ayant déjà fait leurs preuves dans les efforts nationaux de lutte contre la malnutrition ».

Selon les statistiques publiées par le ministère rwandais de la Santé, les enfants de moins de cinq ans sont encore largement touchés par la malnutrition chronique au Rwanda.

Le docteur Théogène Rutagwenda, Directeur général des Ressource animales au ministère de l’Agriculture, a ouvert officiellement la conférence au nom du ministère rwandais de l’Agriculture. Il a déclaré que le gouvernement intensifiait ses efforts en vue de remédier à cette situation.

« Nous continuons à promouvoir les jardins potagers familiaux, et à aider les familles rwandaises à s’en doter, afin qu’elles puissent se procurer des légumes et à éviter la malnutrition », a-t-il précisé.

Les jardins potagers sont de petits terrains privés où des légumes comme des carottes, des tomates et d’autres légumes verts sont cultivés à des fins de consommation domestique.