Lumbala Nguimbo (angola) — 293 cas nouveaux du VIH/Sida ont été dépistés en 2015 par le Centre de Conseil et de Test volontaire (CATV) de la municipalité de Bundas, contre 167 cas en 2014, a annoncé mercredi le directeur municipal de la Santé publique, Orlando Duarte.

Selon le responsable, ces cas, qui ont fait au total deux morts, contre trois en 2014, ont été dépistés chez 71 femmes enceintes, 141 femmes non enceintes et chez 50 hommes.

Le directeur, qui se confiait à l’ANGOP, a indiqué que l’augmentation de cas d’infection était due à la désobéissance aux règles de prévention de la pathologie par la population en général, en particulier par les jeunes gens.

Afin de freiner la propagation du VIH/Sida, il a dit que la Direction municipale de la Santé publique allait intensifier les actions de sensibilisation de la population au sein des communautés par des conférences.