Pour montrer la face cachée de cette épidémie, l’auteur française Cathy-France Ziouar et la journaliste française Hélène Cardin ont prêté leur plume à 10 femmes qui racontent sans détours et sans tabous leur lutte contre le sida.

Le témoignage de ces dix femmes qui ont accepté de raconter leur lutte contre le VIH, soit parce qu’elles mènent un combat acharné contre la maladie, soit parce qu’elles lui consacrent leur vie professionnelle ouvre la voix à celles qui jusqu’alors restent dans le silence et ne facilitent pas la tâche de la prévention. Car au-delà de la honte, de nombreuses femmes éprouvent un sentiment de culpabilité et ont peur d’être rejetées ou discriminées.

Au travers des histoires que chacune de ces femmes racontent, ce recueil montre l’importance de mettre l’accent sur la réalité de la féminisation de l’épidémie du SIDA et de ses enjeux. Il souligne, la prise en charge proposée à ces femmes, leurs spécificités physiologiques et la place qu’elles occupent dans la société.

Majoritairement contaminées lors des rapports hétérosexuels non protégés, elles ne sont pas non plus à égalité avec les hommes en ce qui concerne la contamination proprement dite. Selon Onusida, les femmes ont au moins deux fois plus de risques d’être contaminées par un homme que l’inverse.

Célébrée le 1er décembre dernier, la Journée mondiale du sida a eu pour thème «Objectif : zéro » prônant ainsi zéro nouvelle infection au VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida.