Abidjan -Plus de 250 jeunes ont participé
le mardi 18 décembre à Ouagadougou, au Burkina Faso, dans le cadre du 3ème
sommet panafricain des jeunes leaders, pour  faire valoir  leurs
connaissances et expertise, au cours d’un dialogue sur un large éventail de
sujets relatifs aux objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en
Afrique, dont la riposte au Sida, en présence du président du Burkina Faso,
Blaise Compaoré. 

Organisé par le Réseau ouest-africain des
jeunes leaders des Nations Unies  pour l‘atteinte des OMD (ROJALNU-OMD),
en coopération avec le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/Sida
(ONUSIDA), ce sommet a examiné les opportunités et défis pour une appropriation
de la vision de l’ONUSIDA sur le thème « zéro nouvelle infection à VIH.
Zéro discrimination. Et Zéro décès lié au Sida », et pour une contribution
à l’agenda du programme de développement pour l’après 2015.

Des personnalités du milieu du sport et de
la musique se sont joints aux jeunes pour discuter de l’importance du sport et
de la culture dans le renforcement de la riposte au Sida.

« Le sport et la culture sont des
outils essentiels dans nos efforts pour diffuser des messages importants qui
permettent aux jeunes de se protéger et de protéger les autres contre la
propagation du VIH », selon le Conseiller principal auprès du directeur
exécutif de l’ONUSIDA, Dr Djibril Diallo.

Un mini-festival panafricain du cinéma de
Ouagadougou (FESPACO), en rapport avec le thème du sommet, s’est tenu en marge
de cette rencontre internationale des jeunes organisé dans le cadre de CrowdOutAIDS,
nouveau projet politique dirigé par les jeunes du secrétariat de l’ONUSIDA, qui
utilise les médias sociaux et la technique de l’externalisation ouverte pour
permettre à des jeunes du monde entier d’élaborer des recommandations destinées
à travailler plus efficacement dans la riposte au Sida.

Selon les récents rapports sur l’épidémie
du Sida, plus de 34 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde
aujourd’hui. Environ la moitié des nouvelles infections surviennent chez les
enfants et les jeunes de 15-24 ans.

ROJALNU-OMD fait partie du réseau du
leadership mondial de la jeunesse à travers lequel les jeunes leaders peuvent
échanger des idées novatrices sur les moyens d’aider les pays à faire des
progrès remarquables dans des domaines comme l’éducation, la santé et les
droits de l’homme et promouvoir le développement et la paix.