Près de 1000 morts selon le dernier bilan : l’épidémie d’Ebola qui touche actuellement quatre pays d’Afrique de l’Ouest est « la plus importante et la plus sévère » en 40 ans, estime la directrice de l’Organisation mondiale de la santé.

Une maladie contre laquelle il n’existe pas de traitement efficace, ni de vaccin. Pas pour l’instant, en tout cas. Mais cette épidémie pourrait accélérer la recherche et les essais cliniques.

Jean-Marie Okwo Bélé est le directeur du département des vaccins et immunisation de l’OMS. Il estime que des essais cliniques d’un vaccin élaboré par le laboratoire britannique GSK pourraient être lancés le mois prochain.

écouter

L’entretien avec Jean-Marie Okwo Bélé est à retrouver dans son intégralité à 18h10, heure de Paris, ce samedi 9 août, sur RFI.